ce qui est en bas, etc…

juin 2, 2010

Les choses sans intérêt et les êtres sans talent ne sont pas muets. Ce n’est donc pas le silence qui guette celle ou celui qui voudrait en rendre compte. C’est de se laisser happer par le bruit de fond. De renoncer à sa propre voix. Plus on voudrait écrire ce genre de chose, cette nappe de phrases et de bruits, plus on se fondrait dans la masse.

Il m’arrive de croire que certains ont réussi. Vous voyez ces livres mal fagotés dans lesquels on trouve des pages blanches ? Je me dis « ça y est, quelqu’un a écrit un truc si banal que je ne suis pas capable de le lire. Que l’œil n’a plus même le réflexe de voir. Tout n’est pas fichu. »

Lire… Vouloir être diverti, instruit, consolé, que sais-je encore? On n’aura donc jamais le courage de lire sans vouloir s’en mettre plein les poches ? On me répond: « À quoi bon, si ça ne me rapporte rien ? Et si t’es pas content, t’as qu’à te casser! Rien à foutre, on lit les livres qu’on aime, les grands et les petits, on a le choix, le panel, le caddie, on va pas se faire chier avec tes conneries. » Eh ben, justement, c’est là que ça commence.

Au moment de relire ces quelques lignes , un voisin fait marcher sa perceuse. BRRRRRRRRRRRR etc… pas moyen. C’est dingue, des fois, comment le tonnerre se met sur l’éclair.

Empédocle s’est tué de n’avoir su parler comme n’importe qui. D’avoir fait ce qui était en son pouvoir pour donner à chacun le sentiment de sa propre beauté. Le peuple ne vit dans ce rêve de justice que la manœuvre d’un chef désireux de se faire aimer plus qu’aucun autre chef avant lui. Empédocle rêva de mêler sa parole au grondement de la foule. Mais la foule est un orchestre en manque de solistes. Qu’on l’appelle peuple ou littérature, rien ne la rebute autant que d’être livrée à elle-même.

Le médiocre est majoritaire. Sa place est donc tout en haut. Il m’est insupportable de voir comment la littérature singe ce qui se fait ailleurs. Verrouiller l’accès aux terrasses.

Publicités

2 Réponses to “ce qui est en bas, etc…”

  1. maxens said

    Préférer : rouiller l’excès de trace

    Toujours trop de lettres dans les mo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :